Disney hardcore !

Mesdames et Messieurs les jurés,

Walt Disney a enchanté notre enfance. Les héros et héroïnes émanant de sa fantaisie charmante et fertile peuplent désormais l’imaginaire des petits et grands du monde entier.

Le Ministère public avait déjà beaucoup hésité à poursuivre Dreamworks lorsque ce maléfique studio a sorti Shrek, cartoon abominable qui violentait toute l’imagerie Disney.

C’était sans compter sur l’imagination perverse de l’artiste mexicain Rodolfo Loaiza.

Loaiza a été trop loin Mesdames et Messieurs, mais il a commis une erreur : laisser les preuves de ses hilarantes abjectes activités sur le net. Voyez plutôt, toutes les pièces à conviction sont cliquables :

Bambi

Spring (Printemps)  © Rodolfo Loaiza

Jessica magic botox 2

Jessica magic botox 2 (le botox magique de Jessica 2) © Rodolfo Loaiza

Lie to me Pinocchio lie to me ! (mens moi Pinocchio, mens moi !) © Rodolfo Loaiza

Kill Mulan

Kill Mulan © Rodolfo Loaiza

Mexican Mickey (Mickey mexicain) © Rodolfo Loaiza

Love is the answer Jaffer & Hook (l’amour est la solution : Jaffar et Crochet) © Rodolfo Loaiza

Princesses kiss (le baiser des princesses) © Rodolfo Loaiza

After loving you (après t’avoir aimé) © Rodolfo Loaiza

The throne (Le Trône) © Rodolfo Loaiza

Snow queen (Reine de la neige) © Rodolfo Loaiza

Don’t forget me (Ne m’oublie pas) © Rodolfo Loaiza

Avant de prononcer votre verdict, vous pourrez aussi souhaiter voir d’autres pièces versées au dossier.

Un grand merci au délateur qui a attiré notre attention.

François

Author: François

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This