La guerre totale, à un cheveu près

Un documentaire interactif exceptionnel.

Voilà ce qu’ont mis en ligne, il y a quelques jours, des cinéastes et universitaires américains. ‘Clouds over Cuba » (Nuages sur Cuba) commémore les 50 ans de la crise des missiles de Cuba, un moment où le monde a frôlé, fin octobre 1962, une atroce guerre nucléaire.

La crise des missiles de Cuba…

… et ce qui aurait pu se passer.

 

Un récit où l’on entre comme on veut

Ce documentaire interactif propose un récit structuré en chapitre (contexte, racines du conflit, escalade…) à partir d’images et vidéos d’archives ainsi que des documents exceptionnels prêtés par le musée présidentiel Kennedy. L’internaute peut y suivre sagement le récit, chapitre par chapitre, ou s’attaquer directement à la période qui l’intéresse. Mais le doc va plus loin en s’aventurant dans la politique fiction : que se serait-il passé si Kennedy et Khrouchtchev n’avaient pas réussi à s’entendre et à marchander contre l’avis de la totalité de leurs conseillers militaires ? Un faux documentaire  (section « What if ? ») tente une terrifiante prospective sur le désastre qui en aurait résulté…

Des « bonus » passionnants

Un récit historique haletant construit suivant les goûts de l’internaute.

A tout moment, on peut mettre en pause le récit (frise en bas de l’écran) pour approfondir des points juste évoqués dans le récit principal. Ces passionnants « commentaires d’experts » permettent par exemple de détailler un contexte (la peur nucléaire), une événement précis (analyses sur la politique étrangère américaine qui a littéralement « poussé » Castro dans les bras de l’URSS, racines du désastreux débarquement américain à Cuba dans la Baie des cochons) ou de surprenantes péripéties (hallucinant système d’écoute clandestin mis en place par Kennedy pour enregistrer ses conseillers !). Une fois écouté et visionné l’avis d’expert (parmi eux le fils de Khrouchtchev), le récit reprend.

 

Une interactivité exceptionnelle

Comme dans un jeu vidéo, l’internaute, au fur à mesure de sa progression dans le récit, « débloque » tout un tas de documents confidentiels d’époque (187 photos, vidéos, enregistrement sonores ou lettres au total y compris de longs extraits audio des « écoutes Kennedy » !) , d’authentiques fac-similés qu’il peut consulter sur l’instant ou plus tard sur son téléphone mobile (procédure de synchronisation très simple avec le site).

 

Dans la partie prospective, le pire est arrivé. 50 ans après Moscou n’est toujours que ruines…

… et la Nouvelle Orléans, un désert irradié.

 Formidable démonstration d’interactivité intelligente éducative et créative, Clouds over Cuba n’est accessible qu’en V.O. mais les moins à l’aise en anglais pourront s’aider de sous-titres (bouton en bas à droite). Pensez par contre à avoir un navigateur internet à jour. Pour accéder au site cliquez sur le bouton ci-dessous. Si vous êtes sur mobile cliquez ici. Attention, le doc n’est visionnable que depuis un ordi. Sur smartphone, on ne peut consulter que les éléments débloqués ainsi qu’une bande annonce.

Nuages sur Cuba

 


 

Author: François

Share This Post On

2 Comments

  1. Passionnant! Ils nous feraient pas la même chose pour le 09/11 : what if …

    Post a Reply
    • Ce serait passionnant mais je ne suis pas sûr que ce drame soit suffisamment digéré pour qu’un réalisateur américain se sente assez à l’aise pour tenter, par exemple, un « what if… »

      Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This