Villes fantômes

Dans les jeux d’action Assassin’s Creed, les développeurs d’Ubisoft créent d’énormes environnements, des décors ultra-détaillés reconstituant Rome ou Constantinople à l’époque de la Renaissance. Les joueurs sont libres d’y évoluer à leur guise, le personnage qu’ils pilotent pouvant escalader n’importe quel mur et grimper aux plus hauts monuments… Pour optimiser l’action et éviter aux joueurs de se perdre dans des endroits sans grand intérêt pour eux, les développeurs cherchent à savoir où ils déambulent, les endroits qu’ils visitent le plus fréquemment… Ils emploient pour ce faire des outils mathématiques recensant tous les mouvements du joueur et soulignant les endroits les plus parcourus avec des codes couleurs (par ex : plus c’est blanc, plus l’endroit est visité).

Bizarrement, ces outils purement statistiques de suivi ont aussi un vrai intérêt esthétique. Car une fois mis en forme, ces amas de données (longitude, lattitude, altitude) dessinent de somptueuses images « fantômes » des villes servant de décor au jeu permettant de voir, par exemple, le Colisée, le Vatican ou la Basilique Sainte Sophie… Des images qui peuvent aussi faire office de magnifiques fonds d’écran…

Si l’une d’entre elle vous plaît, cliquez sur une image, faites un clic droit pour l’enregistrer à un endroit connu (par exemple le bureau de votre ordinateur) puis rendez-vous dans le « panneau de configuration » de votre PC puis sur le menu « Modifier l’arrière plan du bureau ». Sélectionnez l’image enregistrée. Vous voilà décoré !

Enjoy !

Source : ubisoft engine room

Constantinople en couleur

Constantinople en noir et blanc

 

Rome à la Renaissance

 

 

 

Author: François

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This