Panoramas souvenirs

Bientôt les vacances !  Mais comment immortaliser un beau paysage ou un panorama de rêve avec un pauvre smartphone ? Grâce à des applications spécialisées ! Sur iPhone, c’est ce que proposent « 360 » et « Photosynth ».

Ces deux applis ne se disputent les faveurs des mobinautes qu’en apparence, car dans les faits, elles ne proposent pas tout à fait les mêmes services. Basiquement, elles permettent de réaliser des panoramas interactifs en ligne – le visiteur change de point de vue en promenant sa souris sur le panorama – ou « à plat » pour consultation sur son smartphone ou impression sur papier.

Exemple d’un panorama « à plat » version Photosynth

(Cliquez sur l’image pour la voir au format panoramique)

 

Le même avec 360

(format panoramique en cliquant sur l’image)

Le panorama a des perspectives relativement respectées mais notre exemple montre l’un des principal défaut de l’appli. Pour capturer une perspective fidèle, lorsqu’on envisage un panorama « à plat », il faut démarrer en tournant carrément le dos à ce qu’on considère comme le sujet  principal (ici la cathédrale) de l’image.

Maintenant voyons les mêmes panoramas mais en version interactive (c’est vous qui pilotez la vue).

Pour le panorama interactif sous Photosynth, cliquez ici

Pour le paysage interactif avec 360 cliquez ici

Créer une ligne d’horizon

Photosynth et 360 se lancent avec un cadre initial que le photographe déplace en tournant doucement sur lui-même pour capturer toutes les images qui vont composer son panorama. Aucun besoin de déclencher manuellement la prise de photos, le processus est automatique. L’essentiel est de pivoter lentement sur soi-même pour capturer peu à peu tous les points de vue.

Exemple avec Photosynth

 

 

 

Après un premier cliché, déplacer lentement le cadre pour que l’appli prenne une seconde photo. Des repères (point vert et ligne pointillée) permettent de faire un mouvement homogène et régulier. Photosynth créant une sorte de bulle virtuelle autour du photographe, on peut donc capturer une image de tout l’environnement, y compris les cieux et ce qui est au pied du photographe !

 

 

Exemple avec 360


L’application crée une sorte de décor virtuel (grille) qu’on va progressivement « habiller » avec les photos. Le cliché de départ est pris en tapotant l’écran et l’appli prend ensuite automatiquement les clichés suivants. Attention, si votre panorama comprend un sujet principal (dans notre exemple, les chaises longues), commencez votre panorama en tournant le dos à ce sujet principal pour être sûr qu’il soit bien au centre du panorama final.

 

 

 

 

Compléter l’horizon

Après avoir réalisé une série de photos  suivant la ligne d’horizon, il faut ensuite compléter la perspective. Donc prendre une nouvelle série de clichés situés au-dessus et/ou en-dessous de la ligne de photos déjà prises. 

Avec Photosynth

Faire un nouveau passage pour prendre une série de clichés qui se superposera à la première ligne. N’hésitez pas à « forcer » l’application (rectangle de visée jaune) à prendre des clichés supplémentaires pour  compléter les endroits délaissés lors d’un passage  (illustration à droite).

 

Pivotez lentement lors de la prise de vue et surtout ne bougez pas de votre emplacement initial, on risque sinon de voir des erreurs d’assemblages, notamment lorsque votre panorama comprend des lignes verticales comme on le voit sur ces deux exemples.

Exemple avec 360

Contrairement à Photosynth, 360 ne capture pas une « bulle » complète mais une sorte de toile de décor à déguster en regardant de droite ou de gauche. Cette limitation est compensée par une beaucoup plus grande clémence avec les petits mouvements intempestifs et les erreurs de passage. Les erreurs de perspectives verticales sont aisément corrigées pour peu que l’on « repasse » (en fait rephotographie) sur un endroit posant problème.

Fonctions supplémentaires

Au-delà de l’aspect des photos finales, les fonctions supplémentaires sont l’une des principales différences entre 360 et Photosynth. Photosynth propose des vues interactives ou « à plat » tandis que 360 permet la même chose – l’effet perspective déformée en moins – mais avec en plus une vue dite « stéréographique » qui  replie le paysage autour d’un axe central. L’effet peut être  intéressant comme le montre cette vue stéréographique de l’intérieur d’un palais portugais.

 

 

 

 Partager ses panoramas

Obtenir de beaux panoramas est plaisant mais pouvoir les partager avec ses proches est un plus génial.

Photosynt  sauvegarde le panorama sur le smartphone ou permet un partage sur Facebook, Twitter, mail ou sur le site de l’application. 360 propose lui aussi de sauvegarder le panorama sur le dossier photos du smartphone mais aussi de l’envoyer à plat par mail ou encore en mail interactif ou sur Facebok. Attention : pour la version par mail en vue 360°, il faut uploader le panorama – autrement dit l’envoyer via le smarthphone – ce qui, hors connexion Wi-fi peut  ruiner rapidement votre forfait, les clichés panoramiques étant très lourds.

 

Feuille de match

Photosynth (gratuit)

  • capture d’un panorama total de tout l’environnement du photographe
  • possibilités de partage les plus riches
  •  images « à plat » de grande taille et agréables à naviguer.
  •  Possibilités étendues de partage avec vos proches
  •  gratuité
  • Perspectives déformées en vue « à plat »
  • Pas de fonctions supplémentaires.

 

360 de Occipital (0,79 €)

  • Perspectives respectées
  • Excellente correction des erreurs de perspective et prise de vue plus efficaces en intérieur.
  • Fonctions supplémentaires intéressantes (vue stéréographique).
  • Partage aisé, y compris par mail même avec des panoramas interactifs.
  • Payant (mais prix serré au regard des performances).

En + : Pour d’autres panoramas interactifs pris au Portugal, vous pouvez cliquer ici ou bien ici ou encore . N’oubliez pas de cliquer sur l’un des trois outils en haut des panoramas pour tester les deux vues stéréoscopiques.

Author: François

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le top 5 des applis pour photos de vacances | L'OEIL A VIF - un blog par François Coulaud - [...] Panoramas souvenirs [...]
  2. Vacances : les 9 applis qu’il vous faut | L'OEIL A VIF - un blog par François Coulaud - [...] Si vous n’avez pas l’iPhone 5 et sa fonction panorama, l’appli gratuite Photosynth vous permettra malgré tout de capturer…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This