Dicos mobiles 1/2 : le grand match des applis

Pour accéder à la version mobile du texte, svp. cliquez ici

Deux kilos trois cents ! C’est le poids moyen d’un dictionnaire papier… et c’est donc à peu près la charge que s’épargne le mobinaute soucieux de son français en téléchargeant un dictionnaire spécialement conçu pour téléphone mobile. Cinq applications se disputent les suffrages des iPhoners butant sur une orthographe ou une définition : Cordial dico, Larousse dictionnaire illustré, Littré , le Dictionnaire TFLi (Trésor de la langue française) et Antidote mobile. Cinq applications aux atouts, aux faiblesses et aux prix très différents pour presque autant d’usages. Dans cette première partie nous avons testé la qualité et l’aspect pratique des définitions, en soumettant les applis aux mêmes questions… avec des résultats parfois suprenants !

Tous les dictionnaires ont été testés sur leur dernière version, le Littré reprend par contre uniquement le texte du dictionnaire rédigé par Emile Littré entre 1863 et 1877.

1. Définition d’un terme un peu ancien « retable », pour pouvoir également tester le Littré

 

Cliquez sur les flèches pour voir les différentes captures

  • Cordial (image 1) privilégie une définition hyper-synthétique.
  • Antidote (image 2) offre une définition elle aussi concise, précise et un peu plus riche au niveau du vocabulaire avec en prime un lien vers Wikipédia.
  • Larousse (image 3) prend une autre approche, débutant bizarrement par une localisation, mais fournit des détails. Tout est ici histoire de goût ![
  • Dictionnaire TLFi (image 5) propose une définition détaillée associée à des exemples.
  • Le Littré (image 4) définit chichement le terme…

2. Définition d’un terme plus moderne, en l’occurence « Internet »

Cliquez sur les flèches pour voir les différentes captures

  • Cordial (image 1) persiste et signe, la définition sera synthétique ou ne sera pas… au risque d’être considérée comme un poil elliptique.
  • Antidote Mobile (image 2) propose une définition complète, quoiqu’un peu technique, mais qui a aussi le mérite d’inclure les usages.
  • Surprise ! (image 3) Le Larousse illustré ne connaît pas Internet et ne propose donc aucune définition ! Ca fait désordre…
  • Dictionnaire TLFi (image 4) est, lui aussi, incapable de définir Internet.
  • Le Littré (non présenté dans la galerie ci-dessus) n’affiche rien, ce qui est normal puisque le Net est apparu bien après la rédaction du dictionnaire..

 

 

Voici la feuille de match pour l’instant :

Sont au coude à coude, avec léger avantage à Antidote :

 Bonne position mais peut mieux faire :

 

 

 

Déjà distancé (mais seul à être gratuit) :

 

 

 

Suite et fin du grand match avec la comparaison de l’ergonomie et des fonctions annexes et les évaluation finales.

Mes excuses pour la présentation visuelle – qui passe bien sur ordinateur de bureau mais moins sur smartphone – elle m’a été imposée pour des raisons de lisibilité des captures d’écran.

 

Author: François

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Dicos mobiles : le grand match des applis 2/2 | L'OEIL A VIF - un blog par Francois Coulaud - [...] Dicos mobiles : le grand match des applis 1/2 [...]

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This