Pop crépuscule

Le dessinateur tchèque Filip Hodas offre une fin de vie crépusculaire à des icônes pop : Bob l’éponge, les Troopers de Star Wars, Mickey, Pac-Man ou encore Kaonashi, le « sans visage » du Voyage de Chihiro. En imaginant ces personnages saisis par une nature redevenue reine, Filip Hodas renouvelle un courant artistique très populaire au XVIII et XIXe siècle, la ruine romantique (cliquez ici pour en savoir plus). La perfection technique des dessins parle d’elle-même, mais on pourra aussi apprécier la mise en scène : Kaonashi devient, par exemple, une sorte de divinité sylvestre oubliée que Miyazaki, le réalisateur de Chihiro, n’aurait pas reniée et les sphères de Pokémon Go offrent désormais un paradoxal abri permanent (Pokémon Stay ?)…

(c) Filip Hodas

 

(c) Filip Hodas

 

(c) Filip Hodas

 

(c) Filip Hodas

 

(c) Filip Hodas

 

(c) Filip Hodas

 

(c) Filip Hodas

Pour voir plus d’œuvres de Filip Hodas, rendez-vous ici. L’artiste propose aussi un mini-making of de ses travaux ici.

Source

Author: François

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This