Coups de foudre

Le réalisateur et photographe Dustin Farrell a pris un mois et un voyage de plus de 30 000 km à travers les États-Unis pour immortaliser la beauté fugitive des éclairs. Dans ce film, baptisé Transient (Transitoire), Farrell a capturé les croquis aériens dessinés par les décharges électriques à une vitesse voisinant les 1 000 images secondes. Le résultat est impressionnant, parfois même irréel et souligne pourquoi l’homme a souvent voulu voir dans ce phénomène le témoignage d’une puissance divine. Il démontre aussi que chaque éclair est une œuvre naturelle unique tant par sa luminosité que par son parcours. Malgré quelques effets de montage un peu « show-off », Transient est vraiment une création à découvrir.

 

On peut visionner d’autres courts métrages du réalisateur spécialisé dans les prises de vues à vitesse extrême en consultant son site.

Source.

Author: François

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This