Correcteur d’orthographe : que vaut Cordial 21 ?

cordial-21-test

Cordial était arrivé premier de notre précédent comparatif avec son concurrent Antidote. Autant le dire tout de suite : notre essai de Cordial 21 version pro, la nouvelle version du correcteur toulousain, nous a médusé, hélas pas pour de bonnes raisons !

 

Installation/intégration

Pas de problème pour l’installation de l’outil et l’intégration dans les différents logiciels que nous avons : Firefox et Chrome, la suite bureautique Libre office, tout est détecté sans problème… Comme de coutume Cordial annonce qu’il s’insère au traitement de texte dont il remplace le module de correction basique.

snip_20160206162722

Tout est donc allé pour le mieux jusqu’à ce que l’on démarre le traitement de texte avec lequel Cordial 21 est censé être 100 % compatible et qu’on lui soumette notre « texte monstre » : un brouillon d’article d’environ 10 000 caractères affligé de 100 fautes d’orthographe et de grammaire et de 20 erreurs de typographie.

Test chiffré de Cordial 21

Avant d’entrer dans le détail de ce test très déstabilisant, voici les résultats enregistrés par Cordial 21 sur notre texte de test.

Bilan Cordial 21

Fautes corrigées : 58/100 contre 89/100 dans la version antérieure de Cordial.

Erreurs typographiques corrigées : 14/20 contre 18/20 dans la version antérieure de Cordial.

Faux positifs : 15 contre 11 dans la version antérieure.

Bilan brut Cordial 21

C’est un considérable et incompréhensible retour en arrière. Comment est-il possible qu’un logiciel qui atteignait un taux de détection d’erreur de 89 % en 2013 puisse dégringoler à 58 % en 2016 ? Sur tous les principaux critères (fautes, typographie, faux positifs), Cordial est en contreperformance majeure. C’est tout simplement stupéfiant. Le correcteur laisse passer de véritables aberrations… que sa version précédente corrigeait pourtant ! Deux exemples :

snip_20160206175630

Il n’y a pas vraiment que deux fautes ici.

snip_20160206181451

0 faute détectée !

Parfois – plus rarement heureusement – on obtient des suggestions… étonnantes :

snip_20160206182901

Les autres problèmes

Bien que nous ayons testé une version Pro, autrement dit la Rolls de Cordial, le reste du test reste hélas cohérent avec la déroute constatée sur les corrections brutes. Le classique et très complet module de correction de style de Cordial n’apparaît ainsi pas du tout dans Libre Office. Impossible donc d’utiliser — encore moins de tester — cet aspect du logiciel. Le dictionnaire de Cordial, jadis richement garni avec le Littré et le TLF, reste heureusement accessible. Mais il apparaît dans une version désormais dépouillée du TLF.

snip_20160209122214
Tentatives

De telles contreperformances ne pouvaient, a priori, résulter que d’un problème de compatibilité avec Libre Office ou avec Windows 10, comme nous avions pu le constater dernièrement sur les énormes difficultés de Cordial à fonctionner en version 20 sous Windows 10.

Pour en avoir le cœur net, nous avons donc procédé – à trois reprises ! – à la désinstallation complète puis une réinstallation au propre du traitement de texte ET de Cordial 21 Pro. Le constat est, hélas, demeuré identique. Les problèmes viendraient-ils d’une incompatibilité avec Libre Office ? Pour le vérifier, nous avons à nouveau tout désinstallé puis intégré de frais Cordial 21 dans une autre suite bureautique avec laquelle il est censé être compatible : Open Office. Le constat, les failles et les résultats piteux vus plus haut demeurent identiques… Rebelote quelques mois plus tard après l’envoi par Synapse d’une nouvelle version de Cordial 21 dont le test aboutit aux mêmes constats.

Verdict

Faute d’avoir une version récente de Word sous la main, notre test s’est arrêté sur cette impasse technique. On n’ose imaginer que Cordial 21 témoigne d’aussi mauvaises performances sur le traitement de texte historique de Microsoft. Les résultats et carences constatées sur Libre Office et Open Office résultent  à l’évidence d’un problème d’intégration à ces mêmes suites bureautiques ou de compatibilité avec le système d’exploitation Windows 10. On peut néanmoins s’interroger sur la pertinence du lancement d’une version dont l’intégration est si médiocre qu’elle altère tout le « cœur du réacteur » à savoir l’excellent outil de correction que Synapse peaufine depuis des années.

Synapse publiera sans doute un correctif pour remédier à cet état de fait, mais, en l’état et d’après nos constatations, il est honnêtement impossible de conseiller un achat de Cordial 21 si l’on travaille sur Libre Office ou Open Office. D’autant moins que le concurrent, Antidote 9, que nous avons testé par ailleurs (voir le test en cliquant ici) fonctionne non seulement impeccablement sous Libre Office, mais s’est en prime doté d’outils pertinents pour désormais aussi peaufiner son style.

Cordial 21 est disponible sous PC et Mac en deux versions : Cordial 21 référence (99 €) et Cordial Pro (199 €).

Author: François

Share This Post On

4 Comments

  1. Merci pour les tests.
    J’hésitais entre cordial 21 non pro et antidote 9.
    A la lumière de vos articles, mon choix est fait !

    Post a Reply
    • Content d’avoir pu vous aider !
      Et merci d’avoir pris le temps de venir me lire 😉

      Post a Reply
  2. Bonjour à toutes et à tous,

    Cordial, c’est devenu du n’importe quoi !
    Extrêmement intrusif !

    Sous un Windows 64 bits, sans votre accord, il se permet d’installer 5 logiciels, dont la sécurité est douteuse.

    – le fameux : Java, même si vous n’avez sur votre ordinateur aucun logiciel ayant besoin de Java.
    Un logiciel qui se connecte tout seul à Internet pour aller envoyer des informations à l’entreprise mère, sans que vous ayez rien demandé.

    – Microsoft Visual Basic C++ 2010 pour un Windows 64 bits.
    – Microsoft Visual Basic C++ 2010 pour un Windows 32 bits.
    – Microsoft Visual Basic C++ 2012 pour un Windows 64 bits.
    – Microsoft Visual Basic C++ 2012 pour un Windows 32 bits.

    Vous avez un système 64 bits, ben, il s’en fout, il vous installe les 4 !
    Qui vont se mettre à jours constamment, vu les problèmes de sécurité de Microsoft l’entreprise programmatrice des 4 trucs.

    Pour activer Cordial, il vous faut un N° de licence, mais ce n’est pas tout, en plus, il vous fabrique un N° machine qui va apparaître à l’écran, et il vous faudra envoyer par Internet, votre N° de Licence, votre N° Machine, pour que l’on vous donne un N° d’activation.

    En droit des contrats, code civil, droit de la consommation, droit pénal, c’est un délit !
    Vous achetez un truc qui ne fonctionne qu’en fonction du bon vouloir de Synapse société programmatrice de Cordial.

    Imaginez, si c’est sur une période ou l’entreprise est fermée, soir, week-end, vacances, fériés, etc.

    Ils vous disent :  » mais vous pouvez utiliser 40 fois le produit sans l’activer  »
    Ce qui est faux, chez moi, cela n’a jamais fonctionné en plus de 20 ans d’utilisation !

    Et maintenant leur nouveau truc pour activer le produit, alors que vous avez un N° de licence unique, vous devez remplir un questionnaire avec votre âge, votre nom, votre prénom, votre profession, etc.
     » Mais de quoi tu te mêles connard ?!
    T’es qui ?! Tu sors d’où ?!  »
    Nous ne sommes plus des détenteurs d’un droit d’usage, d’utiliser en ayant payé une licence, mais une propriété de Synapse.

    Ce comme si vous achetiez des yaourts, mais pour ouvrir le paquet, vous devez contacter l’entreprise pour pouvoir ouvrir les yaourts, et en plus ils veulent tout savoir sur vous.

    La loi, le droit dispose, en France, que je n’ai pas à donner de telles informations une fois que j’ai acheté quelque chose. J’ai le droit le plus absolu de rester le plus anonyme qu’il soit. Une fois payé un droit de licence, le produit doit immédiatement fonctionné sans aucune restriction, ni faire appel à qui que ce soit.

    Il faut voir qu’en plus si votre ordinateur se plante, virus, etc, vous perdez le droit d’utiliser Cordial, vous ne pouvez l’installer que 3 fois, après basta votre licence ne fonctionne plus, c’est nouveau depuis 2012 ! Ce qui est illégale en France, retenons-le !

    Il est sans compter que comme un con, faisant beaucoup de fautes, chaque fois qu’ils sortent une nouvelle mouture, je l’achète, sur 20 ans, j’en suis à plus de 800 €, ça va me direz-vous, c’est pas excessif, mais le Cordial 21 ne corrige rien !
    Il loupe un grand nombre de fautes, alors qu’il est là pour m’empêcher de les faire !
    La honte une fois que j’ai envoyé les courriers, les copies, les textes.
    Il ajoute même des fautes !
    Des fois, comme dans l’exemple, il invente des mots et j’utilise Word 2007 !

    Je me pose la question si je ne dois pas retourner sur la version de Cordial référence 20, voir Cordial 2013 ou 2012.

    Peut-être que je dois foutre le camp et aller voir Antidote, mais reste à savoir, comment, il s’installe, comme la licence fonctionne.
    Dommage que votre étude ne l’indique pas.

    En vous remerciant.

    Post a Reply
    • J’avoue ne partager ni votre expertise juridique ni la colère dévoilée par la virulence de certains de vos propos. Je souhaite simplement ici proposer une forme d’outil comparatif aussi objectif que possible. Il m’a semblé effectivement que, dans la limite de mes moyens techniques (un test sur une seule machine), la dernière version de Cordial – par ailleurs un excellent correcteur lors de ses précédentes itérations – n’était techniquement pas fiable.
      Pour répondre à votre ultime question sur Antidote, un code de téléchargement permet de récupérer le logiciel. Sur ce dernier, l’utilisateur doit faire une demande unique de numéro de série qui sera désormais lié au logiciel. Pour plus de renseignements, je vous invite à consulter le site d’aide et assistance mis en place par Druide, le concepteur d’Antidote.

      Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Antidote 9 : que vaut le nouveau correcteur ? | L'OEIL A VIF - un blog par François Coulaud - […] Vous pouvez par ailleurs consulter ici un test correcteur concurrent Cordial 21. […]

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This