Quand Kubrick noyaute Hitchcock [Vidéo]

hi-Jack

Un court savamment truqué où des images et personnages de l’univers singulier de Stanley Kubrick infiltrent ceux d’Alfred Hitchcock. Tout commence par une séquence classique de Fenêtre sur cour : James Stewart y espionne ses voisins. Tout à coup, à une fenêtre, un Jack Nicholson menaçant tout droit sorti du film Shinning. On vous laisse découvrir la suite de ce brillant délire visuel et non-sensique signé Gump Studio qui fera ronronner de plaisir les cinéphiles.

François

Author: François

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This