Ode au drapeau noir

Assassin creed black flag (1)

J‘aime voguer sur des mers d’émeraude drapées d’or par le couchant.

J’aime contempler le crépuscule depuis les plages d’ivoire de la Havane.

J’aime aborder des îles mystérieuses sans savoir si un trésor, des ruines mystérieuses ou le fer tiré m’y attendent.

J’aime essuyer de furieuses tempêtes tropicales apparues à l’improviste.

J’aime fendre les eaux en écoutant l’équipage chanter les cœurs brisés et les bouteilles lampées.

J’aime contempler des baies somptueuses pilonnées par des pluies torrentielles.

J’aime m’échouer sur une forteresse tapie dans la brume qui ouvre ses bouches à feu en guise de salut.

J’aime pêcher à bord de frêles esquifs pour affronter l’agonie rageuse d’un requin bouledogue.

J’aime explorer des jungles luxuriantes d’où jaillissent papillons divins ou félins courroucés.

J’aime atterrir avec la grâce de l’ange de la mort sur le pont d’un navire abordé.

J’aime m’écraser, avec ridicule, sur les flancs d’un bateau attaqué.

J’aime fuir, paniqué, un Man’o’War trapu caché dans les replis d’une baie.

J’aime nager parmi les épaves et me recueillir face à des fonds marins si majestueux qu’on en pleurerait.

J’aime que de gros défauts deviennent péccadilles face à une promesse, toujours tenue, d’extraordinaire.

J’aime que l’homme grisonnant que je suis redevienne, pour quelques heures, ce gamin timide qui se rêvait pirate.

J’aime lancer Assassin’s Creed Black Flag et juste lui murmurer, tel un célèbre forban de cinéma : « Offre-moi cet horizon ! »

 Assassin creed black flag (2)

Assassin’s creed : black flag

Ubisoft, dispo sur PS3, Xbox 360, PS4 et Xbox One

Author: François

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This